Question: Est-il permis de prier dans une salle contenant des photos d’enfants ?

Réponse : As-salam alaykoum wa Rahmatoullahi wa Barakatuhu,


Puisse Allah vous récompenser pour votre préoccupation en ce qui concerne la validité de vos prières !

Il est déconseillé (makruh) de prier en présence d’une image représentant un être animé. Il est fortement déconseillé (makruh tahriman) si l’image est en face, au dessus, à gauche ou à droite de soi. Il est légèrement déconseillé (makruh tanzihan) si elle se trouve derrière soi.

Cependant, ce n’est pas déconseillé (makruh) dans chacun de ces cas, si l’image est très petite, c’est à dire, que si elle était posée sur le sol, une personne debout ne serait pas en mesure de voir les détails de l’image. Ce n’est pas déconseillé non plus si l’image est couverte, si la tête ou la face (de l’être animé) est coupé, s’il lui manque un membre vital du corps, ou si l’image est un objet inanimé.

Donc, dans votre cas particulier, il est déconseillé de prier dans une pièce où il y a des photos d’enfants. Il est préférable de les enlever ou de les couvrir pendant que vous priez, ou de prier dans un endroit différent. Si aucune de ces options ne sont possibles, et si les images en question sont des photographies (et non des dessins), alors vous pouvez suivre l’avis de certains savants Hanafites qui stipule que les photos sont autorisées. Cela implique que la prière dans une pièce contenant des photographies est autorisée, mais il faut faire en sorte de ne pas se trouver face à l’image pendant la prière.

Gardez à l’esprit, cependant, que la prière est une rencontre intime avec votre Seigneur, et que si vous mettez plus de soin et de délicatesse dans votre prière, cela se traduira par une plus grande récompense. En tant que tel, je vous conseille vivement de faire tout ce que vous pouvez pour vous assurer que votre salle de prière, ou au moins la direction dans laquelle vous priez, est exempt de photos.

[Shurunbulali, Ascent to Felicity; Haskafi, Durr al-Mukhtar; ibn Abidin, Radd al-Muhtar]

Jazakum Allahu Khairan,

Wasim

Vérifié et approuvé par Shaikh Faraz Rabbani