Question : Comment prie t-on salat Istikhara ? Doit-on prier plusieurs jours de suite jusqu’à ce qu’une décision soit prise, ou seulement une fois ? Doit-on prieraprès avoir pris une décision, ou quand on ne sait pas ce qu’il faut faire ? Quelles sont les diverses opinions valables?

Réponse
 : Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Walaikum Assalam,

La prière d’istikhara (prière de consultation) est très simple : on prie deux rakats pendant tout moment qui n’est pas déconseillé, puis on récite l’invocation suivante :
istikhara

Allâhumma inni astakhiruka bi ilmika wa astaqdiruka biqudratika wa as’aluka min fadlikal-azimi, fa innaka taqdiru walâ aqdiru wa ta’lamu walâ a’lamu wa anta allamul ghuyubi. Allâhumma in kunta ta’lamu anna hâdhal amra khayrun li fi dini wa ma-ashi wa aqibati amri faqdir-hu li wa yassir-hu li thumma barik li fihi wa in kunta ta’lamu anna hâdhal amra sharrun li fi dini wa maâshi wa aqibati amri fasrifhu anni wasrifni anhu waqdir liyal-khayra haythu kâna thumma ardini bihi.

Il est préférable de la réciter avant de dormir, mais ce n’est en aucun cas obligatoire. Il convient de mettre de côté son jugement personnel ou son penchant pour quelque chose de particulier, et attendre qu’Allah nous montre un signe ou qu’Il fasse bouger les choses d’une façon qui nous indique ce qu’il faut faire. Quand nous ne sommes pas sûrs concernant le résultat de la salat istikhara, les fuqaha (juristes) mentionnent qu’il est recommandé de la répéter, jusqu’à 7 fois si nécessaire (à des occasions distinctes). [Cf: Radd al-Muhtar].

Shaykh Nuh Keller mentionne que plus on effectue la prière de consultation, plus les réponses claires surviennent une à une. On prie pour toutes choses, même celles pour lesquelles on imaginerait pas faire istikhara.

En général, quand il est impossible d’effectuer la prière de consultation (comme lorsqu’on est sur la route ou en période de menstrues), il est recommandé de lire simplement la dua elle-même. [Radd al-Muhtar]

Le grand savant Hanafite et expert du hadith d’Alep, Cheikh Abdullah Sirajal-Din mentionne dans son livre sur les vertus de la prière que c’est la voie de nombreux soufis, y compris Shaykh al-Akbar Muhiyyuddin Ibn al-Arabi (qu’Allah sanctifie son secret), de faire la prière d’istikhara au début de la journée, après le lever du soleil, en demandant à Allah de les guider en général, vers tout bien et de les préserver de tout mal.

Il n’est pas obligatoire que vous ayez la réponse par rêves ou par un « sentiment ». Mais, l’istikhara est une prière pour que Dieu vous guide vers ce qui est le mieux (khayr) pour vous. Si vous faites la prière de consultation (istikhara) de la bonne façon, dont le plus important est de remettre entièrement la question à Allah et de mettre de côté vos propres penchants, alors, Allah fera en sorte que les événements se déroulent dans le sens qui est le meilleur pour vous, dans ce monde et dans l’autre.

La prière de consultation permet d’obtenir la meilleure réponse, pour la vie mondaine et religieuse lorsqu’elle est effectuée avec une autre sunna essentielle : l’istishara (demander conseil) auprès de ceux qui sont dignes d’être consultés et d’évaluer la situation. L’Imam an-Nawawi mentionne qu’avant la prière d’istikhara, on devrait chercher conseil auprès de ceux dont la connaissance et la sagesse inspirent confiance. Ibn Hajar al-Haytami et d’autres ont mentionné que l’un des avantages de ceci est de se distancer encore plus des désirs et des penchants égoïstes.

La prière de consultation peut être faite pour une chose spécifique ou pour quelque chose de général pour nous guider vers ce qui est le meilleur. Certains savants, dont l’imam Abd al-Wahhab al-Sha`rani et Ibn `Arafat avant lui ont considéré ce genre d’istikhara comme étant supérieure. D’autres, dont Cheikh Ibn al-Arabi, ont recommandé d’effectuer une prière d’istikhara générale pour tout ce qui est bon chaque jour, idéalement au moment de la prière de Duha (après le lever du soleil).

Il est recommandé de commencer la dua de istikhara en glorifiant Allah et en priant sur le Prophète (qu’Allah le bénisse et lui accorde la paix), et de terminer la dua de la même manière.

Comme pour d’autres Dua, il est recommandé de faire face à la Qibla.

Il est détesté comme pour les autres dua de s’impatienter pour la réponse à sa prière d’istikhara, parce que le Prophète (qu’Allah le bénisse et lui accorde la paix) a dit : « Vos prières sont exaucées, à moins que vous vous empressez, en disant j’ai prié mais aucune réponse ne m’est venue »

Il faut être heureux avec ce que Dieu choisit pour nous, et ne pas chercher à suivre ses désirs une fois que la réponse devient claire.

Nous demandons à Allah de nous accorder la connaissance bénéfique, et le succès en agissant par elle de la manière la plus aimée de Lui, sur les traces de son bien-aimé Prophète Muhammad (qu’Allah le bénisse et lui accorde la paix).

Wassalam,
Faraz Rabbani