Ecole Hanafite

L'école de l'Imam Abu Hanifa et de ses disciples

La prière du vendredi reste obligatoire si l’Aïd tombe le même vendredi

La prière du vendredi reste obligatoire si l’Aïd tombe le même vendredi – Faraz Rabbani

Au Nom d’Allah, le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux.

Selon la grande majorité des savants de l’islam- comprenant les Hanafites, les Malikites, et les Shafi’ites- la prière du vendredi reste obligatoire à accomplir quand le jour de l’Aïd tombe ce même vendredi [Nawawi, al-Majmu` Sharh al-Muhadhdhab ; Ibn `Abidin, Radd al-Muhtar]. Cependant, les Hanbalites permettent de laisser la prière du vendredi dans de telles circonstances (Ainsi, il ne faut pas critiquer ni condamner celui qui a cette position-et essayer de suivre sa position habituelle).

C’est parce que le Commandement Divin clair de se hâter à la prière du vendredi n’est pas levé par des textes non décisifs, non-détaillés et individuels qui peuvent être compris en conformité avec le jugement général établit par ce verset clair :

‘’ Ô vous qui avez cru ! Quand on appelle à la Salat du jour du Vendredi, accourez à l’invocation d’Allah et laissez tout négoce. Cela est bien meilleur pour vous, si vous saviez. ‘’ [Qur’an, 62.9]

Il y a un hadith dans lequel Sayyiduna `Uthman donna la permission pour ceux qui venaient de l’extérieur de Médine de ne pas accomplir la prière du Vendredi [Rapporté par l’imam Malik dans son Mouwatta’ et par l’imam al Boukhari dans son Sahih]. Cette autorisation est comprise par le retour à la règle générale disant que pour les villageois et les voyageurs il n’est pas obligatoire d’accomplir la prière du Vendredi. [Mouhammad ibn al-Hasan, Mouwatta’; Nawawi, al-Majmu` Sharh al-Mouhadhdhab; Ibn Abidin, Radd al-Muhtar]

La prière de l’Aïd est déjà tombée un Vendredi pendant le vivant du Prophète (qu’Allah le bénisse et lui accorde la paix), et il est établit qu’il a effectué les deux prières de l’Aïd et du Vendredi.

L’imam Mouslim et d’autres rapportent de Nou`man ibn Bashir (qu’Allah soit satisfait de lui) que, ‘’Le Messager d’Allah (que la paix et les bénédictions soient sur lui) avait l’habitude de réciter Sabbih Isma Rabbika’l A`la et Hal Ataka Hadithu’l Ghasshiya dans les deux prières, de l’Aïd et du Vendredi. Et si les deux prières tombaient le même jour, il (que la paix et les bénédictions soient sur lui) les récitait dans les deux.’’ Ce hadith indique clairement que le Prophète (qu’Allah le bénisse et lui accorde la paix) avait l’habitude de faire la prière du Vendredi si l’Aïd tombait le même Vendredi.

Et Allah seul accorde le succès.

Shaykh Faraz Rabbani

Comments are closed.

© 2019 Ecole Hanafite — Powered by WordPress

Theme by Anders NorenUp ↑