Ce qui suit n’est pas écrit avec l’intention d’offenser qui que ce soit, merci de le lire avec une ouverture du coeur et de l’esprit!

Un de mes éminents shaykhs, le mufti Taqi Usmani (qu’Allah le préserve), dans un récent cours, a très sincèrement mis en évidence les mauvaises pratiques adoptées par certaines personnes qui participent à l’effort organisé de la religion appelé « Jama’at al-Tabligh ».

Il a expliqué qu’il y’a plusieurs activités pour servir la religion d’Allah – comme enseigner (ta’lim), transmettre le message (da’wah & tabligh), réformer l’âme (tazkiya), l’oeuvre de charité, etc – et l’objectif de tous ces efforts est de plaire à Allah le Très Haut. Ce sont toutes différentes manières de servir la religion d’Allah.

Cependant, un problème apparaît lorsque certaines personnes s’impliquent dans un type d’effort particulier, et pensent que celui dans lequel ils sont engagés est le seul « réel » effort, et que tous les autres efforts ne sont pas des efforts de la religion, et même s’ils l’étaient, ils n’ont pas tant d’importance. Ceci mène à la déviance !

Il a particulièrement mentionné ceux qui deviennent « extrêmes » dans l’effort de Jama’ah Tabligh. Certains d’entre eux, à cause du manque de science, deviennent si excessifs qu’ils commencent à négliger tous les autres efforts de la religion, comme l’enseignement de la science, les oeuvres caritatives, etc…

Si les enseignants et les élèves d’une Madrassa ne sortent pas dans leur organisation de l’effort du Tabligh, ils pensent qu’ils ne font pas vraiment l’effort du din ! Il a ensuite cité un exemple, dans lequel un frère Tablighi a dit à sa mère âgée et à son épouse: « Je n’ai pas le temps de travailler et de pourvoir à vos besoins, tu travailles et nourris la famille, j’ai besoin de sortir pour le Tabligh ! »

Ceci, expliqua-t-il, n’est pas ce qu’Allah veut de nous. En Islam, notre famille a aussi un droit sur nous, et on doit faire ce qui est requis en temps voulu. Ce n’est pas ce que les « anciens » du Tabligh ont enseigné, expliqua-t-il.

Il a dit que de telles personnes sont devenues si fanatiques que si un savant leur donne un conseil sincère (nasiha), par amour et par réelle préoccupation, il deviennent extrêmement sur la défensive et disent des choses comme « tu es anti Tabligh » et « Comment oses-tu pointer notre erreur? », et « L’erreur d’une ou deux personnes ne doit pas être utilisée pour dire que l’effort entier est defectueux » ou encore « Les Tablighis font un excellent travail » etc… mais quand est-ce que quelqu’un a dit que tout ce travail est erroné, et quand est ce que quelqu’un a nié la valeur de cet effort?! On dirait qu’ils ne veulent juste pas entendre quelqu’un corriger leurs erreurs!

Enfin, il a dit que l’effort de Jama’ah Tabligh est très bénéfique, qu’il a répandu le message de l’Islam dans des contrées lointaines. Nous encourageons les gens, en particulier les gens de la masse, de participer à cet effort. Cependant, les erreurs doivent être soulignées. Si un tel extrémisme n’est pas évité, cela pourrait mener l’effort entier à devenir une sorte de culte! Evitez l’extrémisme, et sauvez-en les autres! (Fin de la déclaration de Shaykh al-Islam Mufti Taqi Usmani selon mes propres mots).

Je voudrais ajouter que ce que l’éminent Shaykh a dit était attendu et nécessaire depuis longtemps. Selon mon expérience limitée, le nombre (des centaines) de déclarations irresponsables et erronées faites par « certains » de nos frères de Jama’ah Tabligh est stupéfiant. Par exemple, un frère a dit « Nous sommes le seul groupe sauvé des 73 mentionnés par le Prophète! » Un autre a dit « Chercher la science (‘ilm) n’a aucun profit si tu ne sors pas dans le Tabligh! » Un ami m’a dit « J’étais une fois en I’tikaf et un frère dans la Jama’ah a dit dans son discours que nous étions en train de perdre notre temps et que nous devrions être dehors » C’ets le type d’extrémisme et de sectarisme que des gens comme le Shayk Taqi Usmani et d’autres craignent!

Nous avons besoin de réaliser qu’il y’a différentes manières de servir la religion d’Allah. Certaines personnes sont engagées dans l’enseignement du Qur’an et des bases de la religion aux enfants, certains dans l’enseignements des sciences avancées comme le tafsir, le hadith ou le fiqh, d’autres dans les oeuvres de charité, certains passent jours et nuits à répondre aux questions des gens et à écrire des fatwas, certains passent tout leur temps à rédiger des ouvrages bénéfiques, et d’autres à donner des cours et conseiller aux gens sur comment réformer leur âme. Tout ceci constitue des travaux de la religion, et il est faux d’estimer un effort particulier meilleur que les autres.

En outre, « Tabligh » signifie à la base « transmettre le message », et cette « transmission » du message a elle même plusieurs formes différentes. L’individu qui passe 20 heures par jour de sa journée et de sa nuit à écrire un livre est aussi en train de transmettre le message et faire sa part de Tabligh. Le savant qui voyage à travers le monde pour enseigner dans des séminaires est aussi impliqué dans le Tabligh! L’Imam de votre mosquée locale qui enseigne aux enfants fait également sa part de Tabligh! Une personne n’est pas obligée de sortir 3 jours, 40 jours ou 4 mois pour être considérée comme faisant le Tabligh! L’imam Abu Hanifa n’est pas sorti 3 ou 40 jours, l’imam Boukhari n’est pas sorti 4 mois, l’imam Nawawi n’est pas sorti tourner et faire « jawla » comme c’est fait aujourd’hui, mais ils étaient quand même investis dans l’effort du Tabligh. Cela montre qu’on ne doit pas forcément faire partie d’une organisation, d’un système, pour être capable de faire le Tabligh. Si certains frères se disent, réunissons nous et sortons dans une autre ville pour transmettre le message d’Allah, ils en ont absolument le droit ( tant qu’ils connaissent les prérequis pour faire la da’wah), même s’ils ne sont pas liés à un Markaz local ou le groupe « organisé » Tabligh!

Il est vrai que nous trouvons également ce type de mentalité extrémiste dans les autres groupes. Cependant, on dirait qu’elle est plus répandue dans Jama’ah Tabligh. C’est dû à deux raisons: 1) Le manque de science et 2) Le grand nombre de personnes participant à cet effort. Plus il y’a de personnes, plus le risque de faire des erreurs s’accroît.

Ce qui est dit ci-dessus n’a pour but d’offenser personne. C’est écrit par réelle préoccupation et sincérité, inshaAllah. Les gens sont encouragés à participer à ce travail très bénéfique et béni pour se corriger et prêcher aux autres. L’effort de Jama’ah al-Tabligh est un effort vraiment béni, plein de Baraka et de bénédiction, et très efficace pour ramener les gens à l’Islam. Il a changé la vie de beaucoup, et de nombreuses personnes ont bénéficié de la sortie dans le sentier d’Allah. Personne ne le nie, et personne ne fustige le groupe dans son ensemble! Mais, pour l’amour d’Allah, ne faites pas de ce beau travail une sorte de culte, en pensant que c’est le seul vrai effort de la religion, et que tout le reste perd son temps. Par ailleurs, ceci ne doit pas servir d’excuse pour ne pas participer à cet effort ou mépriser ceux qui y participent. Ceux qui font ces erreurs doivent être conseillés de manière douce et aimante, avec beaucoup de du’as pour eux inshaAllah. Puisse Allah nous protéger et nous donner la bonne compréhension de la religion, Amin.