Question :

Si je voyage en voiture et que le temps de la prière arrive à son terme, est-ce qu’il est possible de prier assis dans mon véhicule si je ne peux pas sortir ? Est-ce que je dois refaire ma prière ensuite ? Est-ce que quelqu’un peut prier dans un train en marche si celui-ci va toujours dans la même direction. Est-ce que sa prière doit être refaite ?

Réponse :

As’salâmu 3aleykûm,

Etre debout est considéré comme faisant partie intégrante des obligations de la prière sauf pour ceux qui ont une excuse valide pour s’asseoir, tels que les malades ou les blessés. Etre dans une voiture et être incapable d’en sortir pour prier n’est pas considéré comme une excuse permettant de prier assis dans la voiture. Ainsi, la base serait pour celui qui est en voiture de s’arrêter dès que possible, sortir et prier debout. Cependant, si vraiment il ne peut pas et qu’il prie assis dans la voiture, il devra refaire sa prière plus tard.

Prier dans un train

La même situation s’applique pour le train. Maintenant, si dans ce cas précis une personne est incapable de rester debout (mouvements brusques du train, vertiges..) elle peut s’asseoir. Notez que « prier assis » ne signifie pas être assis sur un siège et faire des signes de tête, c’est être assis sur le sol et bien faire les mouvements ainsi que la prosternation. Dans ce cas, on n’a pas à rattraper la prière.

Prier dans un train et la qibla

Il est obligatoire de faire face à la qibla quand on prie les prières obligatoires dans un train. On doit alors toujours faire face à celle-ci, et changer de position si le train change de direction. Dans l’école hanafite, la prière est valide jusqu’à à un degré de 45 de chaque côté. Ainsi, il y a une marge de manœuvre totale de 90 degrés ! Il est largement preferable de planifier ces choses-là avant tout voyage pour être certain de prier dans son temps. Ce n’est pas toujours possible, et donc la seule chose que l’on puisse faire est de faire de notre mieux.

Salman

Corrigé et approuvé par Shaykh Faruz Ar-Rabbâni