Voici un programme traditionnel pour l’étude du fiqh Hanafite. Ces œuvres sont étudiées avec un Shaikh après avoir maîtrisé les rudiments des Ibadates (adorations) à travers des œuvres telles que Nur al-Idah par al-Shurunbulali (d.994) avec son commentaire, Maraqi al-Falah, par le même auteur.

1) Mukhtasar al-Quduri par al-Quduri (d.428)

Cet ouvrage béni est habituellement le premier étudié et couvre l’ensemble du fiqh. Au Sham (Syrie), il est presque toujours étudié avec son commentaire, al-Lubab, par Abd-al-Ghani al-Maydani, un étudiant d’Ibn Abidin. 

2) al-Mukhtar par al-Mawsuli (d.683)

Cet ouvrage est toujours étudié avec son commentaire, al-Ikhtiyar li al-Mukhtar Ta’lil, par le même auteur. Le commentaire était le texte de niveau avancé pour les Hanafites à al-Azhar au cours du 20ème siècle. Il mentionne les divergences entre Abu Hanifa et ses trois principaux disciples: Abu Yusuf, Muhammad Ibn Al Hassan al-Shaybani, et al-Zufar, ainsi que l’Imam al-Shafi’i. Il mentionne également les raisonnements et les preuves des positions de l’école. Certains considèrent qu’il est un abrégé de al-Hidayah.

3) Multaqa al-Abhur par Ibrahim al-Halabi (d.956)

Cet ouvrage est très utile car il combine les masa’il (questions juridiques) des quatre ouvrages les plus fiables : Mukhtasar al-Quduri, al-Mukhtar par al-Mawsuli, Kanz al-Daqa’iq par al-Nasafi (d 0,710), et al-Wiqayah par Burhan al-Charia (d.673). Ainsi, cet ouvrage suffit et évite d’étudier les quatre autres Moutoun séparément, même avec leurs commentaires. Il utilise un langage clair et met en avant les avis les plus forts de l’école, il est donc généralement étudié sans commentaire, même si les enseignants et les étudiants peuvent se reporter aux commentaires d’al-Haskafi et Cheikh Zada. Multaqa al-Abhur était extrêmement populaire à l’époque Ottomane, il est notamment, toutes écoles confondues, le texte de fiqh dont on a le plus de manuscrits !

4) al-Hidayah par al-Marghinani (d.593)

Il est sans doute l’ouvrage de fiqh Hanafite le plus célèbre car il mentionne les preuves et les divergences avec les autres, en particulier avec l’Imam Ash Shafi’i. Il doit être étudié avec Fath al-Qadir, le commentaire d’Ibn al-Humam (d.861). Il faut faire attention à la source de référence des hadiths avec les œuvres de Takhrij de Ibn Hajar et al Zayla’i. Il faut aussi être prudent avec les transmissions d’Al-Shafi’i dans cet ouvrage, car parfois elles ne sont pas exactes. Néanmoins, le texte comme le commentaire forment l’étudiant à devenir un faqih.

5) Radd al-Muhtar par Ibn ‘Abidin (d. 1252)

Connu comme la Hashiyat Ibn ‘Abidin parmi les Arabes et Al Shami dans le sous continent Indien, cet ouvrage est une véritable encyclopédie de Fiqh, qu’aucun Hanafite ne peut mettre de côté. 

6) Bada’i al-Sana’i par al-Kasani (d.587)

Il s’agit d’une oeuvre magnifique et très accessible, avec les preuves et les divergences. Il est souvent cité par les non-Hanafites, qui le tiennent en haute estime.

7) I’la al-Sunan par Dhafar Ahmad al-Uthmani al-Thanawi

Cet ouvrage est une oeuvre monumentale et un commentaire sur un peu plus de 6.000 points formant la base du fiqh Hanafite. Il contient également l’approche Hanafite de la science du Hadith (Ilm Al Hadith) et des Fondements de la Juriprudence (Usul Al Fiqh).