Impôt sur les chameaux :

L’impôt sur les chameaux n’est prélevable qu’à partir de cinq bêtes au pré lorsqu’elles sont restées en possession du propriétaire une année complète, le montant de l’aumône est alors d’une brebis, puis il passe :

  • à deux brebis pour 10 bêtes,
  • à trois brebis pour 15 bêtes,
  • à quatre brebis pour 20 bêtes,
  • à une chamelle d’un an passé pour 25 bêtes,
  • à une chamelle de deux ans passés pour 36 bêtes,
  • à une chamelle de trois ans passés 46 bêtes,
  • à une chamelle de quatre ans passés pour 61 bêtes,
  • à deux chamelles de deux ans passés de 91 bêtes jusqu’à 120 bêtes,
  • Passé les 120 chamelles, il faudra rajouter aux deux chamelles de trois ans passé, une brebis par tranche de cinq chamelles jusqu’à 145,
  • De 145 à 149 la zakât passera à une chamelle d’un an passé en plus des deux chamelles de trois ans passés.
  • A 150 bêtes elle passe à trois chamelles de trois ans passés,
  • Puis il faudra ajouter à la zakât une brebis par tranche de cinq bêtes et cela jusqu’à 174 chamelles,
  • A 175 bêtes, la zakât passe trois chamelles de trois ans passés et une chamelle d’un an passé
  • A 186 bêtes, elle passe à trois chamelles de trois ans passés et une chamelle de deux ans passés.
  • Puis de 196 à 200 bêtes, elle passe à quatre chamelles de trois ans.
  • Puis il faudra ensuite appliquer le même calcul, par tranche de bêtes, qu’entre 150 et 200. Et les bêtes comprises entre deux tranches imposables sont dispensées de l’impôt.