Avant d’aborder la question des attributs d’Allah, il serait judicieux, afin de faciliter la compréhension de chacun, de définir quelques termes importants : Al Muhkamaat (textes clairs) et Al Mutashabihaat (textes équivoques), ainsi que At-Tafwid (Ne pas chercher de sens) et At-Ta’wil (interpréter).

Les versets du Coran sont classés selon Sourate Al Imran, verset 7, en deux types : Les versets Mutashabihaat et les versets Muhkamaat. Les versets Muhkamaat sont ceux qui linguistiquement et intellectuellement ne peuvent accepter qu’un sens unique, comme « Il est Allah l’Unique ». Les versets Mutashabihaat, sont ceux qui linguistiquement et intellectuellement peuvent accepter plus d’un sens comme « la main d’Allah est au-dessus de leurs mains ». Attribuer à Allah des membres ou des organes conduit au blasphème et il ne faut avoir aucun doute sur le fait que ces versets n’ont pas pour but d’assigner à Allah un organe ou un membre car affirmer une telle chose est un blasphème. Les attributs d’Allah sont parfaits et ne ressemblent en rien aux créatures. 

Le Tafwid consiste à « Faire procuration », il s’agit de laisser le sens à Allah et ne pas chercher à donner un sens au texte. Le Ta’wil signifie « interpréter » ou « donner le sens ».

Les Sifâts (attributs d’Allah) sont de trois types :

  • Sifât Ad-dhatiya (les attributs de l’essence) tels que la Vie, le Pouvoir, la Science, la Parole, l’Ouïe, la Vue et la Volonté.
  • Sifât Al Fi’liya (les attributs des actes) tels que la Création, l’Attribution des bienfaits, la Formation, la Novation, la Conception, ainsi que d’autres relatifs à l’acte.
  • Sifât Al Khabariya (les attributs équivoques) tels que « visage » (wajh), « main » (yad), « l’essence » (nafs) …

Les attributs d’Allah sont uniques et ne sont pas comme les nôtres, ils ont toujours existé, aucun ne Lui est nouvellement apparu. Ainsi, Allah était créateur avant de créer et la création est un de ses attributs éternel sans commencement ni fin. Parmi les positions sunnites autorisées sur lesquelles  Ahl Us Sunnah wal Jamâ’ah se sont accordés, il y a :

  • Faire Tafwid des versets équivoques
  • Faire Ta’wil des versets équivoques sans donner une ressemblance à Allah avec ses créatures

Quelques paroles des grands savants sur ce sujet :

L’imam At-Tabari dans son livre As-Sunan, nous rapporte la définition de la Shahhada par AbdAllah Ibn Abbas (qu’Allah soit satisfait de lui) : « Il n’a pas d’associé, et toutes ses créatures ne possèdent ni le pouvoir de faire du mal ni celui de faire du bien, ni de donner la vie ou d’ôter la vie ».

Ainsi, pour AbdAllah Ibn Abbas, dire La Chahhada c’est affirmer l’unicité d’Allah dans ses attributs (c’est Lui Le Créateur, c’est Lui le Tout Puissant, les créatures sont dépendantes de Son pouvoir et de sa toute puissance).

Le grand savant Ibn Hajar Al Asqalani (ra) aussi connu par le surnom de «Amir ul Mu’minin fil hadith» (le commandant des croyants dans le hadith) dans son célèbre commentaire du sahih d’Al Bukhari intitulé « Fath ul Bari », nous dit que At-Tawhid c’est unifier Allah de tout changement et de toute qualité humaine.

Imam Abdu Ruzak nous rapporte d’après son Shaikh Ma’mar, d’après Ibn Taous, d’après son père d’après AbdAllah Ibn Abbas (ra), authentique d’après les conditions d’Al Bukhari et Muslim que : « Ibn Abbas récitait un texte contenant as-sifât (les attributs), les gens se mirent à tremblés et furent apeurés en entendant cela. Ibn Abbas en voyant leur réaction dit : Les gens trouvent une facilité de compréhension quand il s’agit de ce qui est Muhkam mais quand il s’agit de ce qui est Mutashabih ils réagissent autrement ». Abd Allah Ibn Abbas reconnaît donc qu’il y a des attributs Mutashabih en nous expliquant que les gens acceptent les versets clairs et ont peur des versets équivoques.

L’Imam Malik nous dit dans un récit rapporté par l’Imam Al Hawari dans Zaam Al Karram d’après Ach-hab d’après l’Imam Malik : « Prenez garde des gens de la bid’a, ils lui répondirent qui sont-ils Ô Malik ? Il répondit : Ceux qui parle de as-sifât (les attributs équivoques : yad , wajh …) ».

Tous les Hanbalites qui sont pourtant pris comme référence par les Wahhabites/Salafistes disent que les attributs d’Allah sont Mutashabih. C’est le cas de Ibn Qudama Al Maqdisi qui dit dans son livre Rawdatan Nadir « Les attributs sont des sifât Mutashabihaat ». De même Ibn Muffih (l’élève d’Ibn Taymiyya) dit dans son livre Ousoul Al Fiqh « Nos compagnons (les hanbalites) ont dit : Al Mutashabih sont les versets qui (dans leur sens apparent) indiquent la ressemblance entre Allah et ses créatures ».

L’Imam Al Lalika’i dans son livre sur la ‘Aqida, dans le premier volume avec sa chaîne de transmission rapporte une parole de Muhammad Ibn Al Hassan (l’élève de L’Imam Abu Hanifa) : « Il y a ijma’ (consensus) de tous les savants de l’est et de l’ouest concernant le fait de croire aux livres d’Allah ta’ala et aux hadith rapportés de manière authentique sur Sifât-arrab, sans falsification, sans décrire Allah par ce qui est mentionné dans le texte et celui qui donne une explication est sortie de la voie du Messager d’Allah et a quitté la jama’a. Les savants n’ont pas décrit Allah, ne lui ont pas donné de comment et n’ont pas fait tafsir des sifât ».


Sources :

Cours de ‘Aqida Shaikh Islam Ibn Ahmad

Commentaire du Fiqh Al Akbar de Shaikh Muhammad Ibn Yahya An-Ninowy