Les catégories du jeûne :

Le jeûne est divisé en six catégories : Obligatoire (fard), de moindre obligation (wâjib), coutumier (sunna), conseillé (mandûb), surérogatoire (nafl) et déconseillé (makrûh).

  • Le jeûne obligatoire (fard) : C’est celui du mois de Râmadan en cours, celui des jeûnes expiatoires ainsi que le jeûne consécutif à un vœu.
  • Les jeûnes de moindre obligation (wâjib) : Il s’agit des jeûnes surérogatoires que l’on a interrompus et que l’on doit rattraper.
  • Le jeûne coutumier (sunna) : C’est celui de ‘Ashûrâ, le 10 (de Muharram), précédé du 9.
  • Le jeûne conseillé (mandûb) : – C’est celui que l’on observe trois jours par mois, de préférence les trois de la blancheur retrouvée (c’est-à-dire les 13, 14 et 15 de chaque mois).

Il est également conseillé de jeûner les lundis et les jeudis et pendant six jours du mois de Shawwâl [selon certains avis, il est préférable de les jeûner consécutivement, ou selon d’autre séparément.

Sont recommandé enfin tous les jeûnes encouragés par la Sunna, tels que le jeûne de sayyidnâ Dâwûd (sur lui la paix) qui jeûnait un jour et mangeait le suivant. C’est le meilleur des jeûnes et le plus apprécié de Dieu (exalté soit il).

  • Les jeûnes surérogatoires (nafl) : Ce sont les jours de jeûne autres que ceux qui viennent d’être énumérés, à conditions qu’ils n’entrent pas dans la catégorie des jours déconseillés.
  • Les jeûnes déconseillés (makrûh) : Ils se divisent en deux catégories : légèrement déconseillés et fortement déconseillés.

-Le jour de jeûne légèrement déconseillé est le 10 de Muharram, lorsqu’il est jeûné isolément, sans être accompagné du 9.

-Les jeûnes fortement déconseillé : Ce sont les jours de fêtes (adhâ et fitr) ainsi que les jours dits du « tashrîq » (11, 12, 13 du mois de Dhû al-Hijja).

-Il est également [légèrement] déconseillé de jeûner de façon isolée le vendredi ou le samedi, ainsi que les journées de Nayrûz et Mahrajân {qui annonçaient le printemps et l’automne chez les Perses].

Il est également déconseillé de jeûner sans rompre le jeûne (c’est-à-dire ne pas manger au coucher du soleil et continuer à jeûner le lendemain), ne fût-ce que de deux jours consécutifs ; ainsi que de jeûner chaque jour de sa vie durant.